Marketing : l’importance des réactions Facebook

Marketing : l’importance des réactions Facebook

Facebook tout d’abord une plateforme pour communiquer avec ses amis via message et statut. C’est aussi pour interagir avec eux via les réactions et les commentaires sur les publications. En tant qu’outil marketing, les influences créées par l’utilisation de Facebook doivent être mesurées. Pour ce faire, il est donc important d’analyser les réactions des clients afin de déterminer leur sentiment par rapport à un produit/service précis ou quand bien même par rapport à la société.

Les réactions pour tester les campagnes sur le web

Cela fait plus d’un an que Facebook a développé d’autres réactions à part le « j’aime » habituel. Avec les palettes de sentiments, les abonnés pourront affirmer encore plus leurs engagements envers un produit de la société. Ainsi, si une publication sur un nouveau produit recueille un nombre maximum de « j’aime », de « j’adore » et de « waouh », c’est que le produit est bien. Et en même temps la réputation de l’entreprise est boostée. S’il y a très peu de réactions ou bien que les « hahaha » et le « triste » domine, la stratégie n’est pas donc réussie. Dans ce cas de figure, la campagne doit donc être modifiée.

Acheter des réactions pour booster la page de l’entreprise

Vu l’importance des réactions Facebook, il est conseillé de recourir à l’achat des réactions auprès des institutions spécialisées en la matière. Ces achats ne vont pas modifier le résultat des analyses, mais ils vont mettre en avant la publication sur le fil d’actualité sur Facebook. De plus, l’augmentation des réactions va inciter les autres utilisateurs à réagir à leur tour. Toutefois, il est important de noter que l’achat ne doit pas être pérenne. Il doit se faire de temps en temps. Ceci doit donc se faire dans le but de faire réagir les clients potentiels. Par ailleurs, il est aussi important d’acheter des fans géolocalisés. Ces derniers vont en effet diffuser la publication dans les différents endroits où le produit/service serait très sollicité.